Nettoyage hospitalier

Publié : - Catégories : Conseils produits et Conseils santé

Le nettoyage des hôpitaux, ou en général, l'entretien et la maintenance des établissements de santé, est comparable au nettoyage des bureaux, des constructions, des hôtels ou au nettoyage commercial. Cependant, il requiert une vigilance supérieure du fait de la proximité avec des agents pathogènes. C'est pourquoi, chez MedicAffaires nous nous assurons de proposer les meilleurs produits pour entretenir votre établissement de santé.

Quelles entités sont concernées par le nettoyage médical?

Voici les personnes et les lieux concernés :

  • Tous les médecins généralistes,
  • Spécialistes de santé (quelle que soit leur spécialité, de la gynécologie à l'hépatologie)
  • Cabinets dentaires
  • Laboratoires d'analyses médicales
  • Hôpitaux publics et cliniques privées
  • Laboratoires pharmaceutiques
  • Etc...

Cependant, toutes les structures médicales ne sont pas soumises aux mêmes réglementations. Par conséquent, chaque professionnel de santé doit consulter la législation qui le concerne.

Que faut il savoir le nettoyage hospitalier en amont ?

Le nettoyage d'un cabinet médical est difficile et nécessite des connaissances particulières :

  • En premier lieu il faut s'assurer que la ventilation de la pièce soit correctement réalisée. Les surfaces sont particulièrement atteintes lorsque des patients porteurs de virus se croisent au cours de la journée, notamment dans les salles d'attente
  • Le nettoyage des surfaces doit être effectué régulièrement (les patients peuvent laisser des germes derrière eux à tout moment de la journée).
  • Des essuie-mains et du papier sont nécessaires régulièrement pour entretenir les installations sanitaires.
  • Les rideaux et autres draperies doivent être nettoyés régulièrement.

Le nettoyage dans les hôpitaux est plus délicat et important que dans les autres secteurs médicaux. En effet, pour les patients séjournant pendant de longues périodes et qui sont susceptibles d'être infectés ou qui subissent diverses pathologies, il faut prendre grand soin de nettoyer et désinfecter les lieux correctement afin de réduire le risque d'infections nosocomiales.

Comment procéder au nettoyage hospitalier ?

Nettoyage hospitalierLe nettoyage dans les hôpitaux doit être omniprésent et permanent afin de maintenir à tout moment un environnement sain pour les patients. Les techniques employées sont celles qui suivent :

  • Passer l'aspirateur et dépoussiérer
  • Brossage du sol avec une brosse ou une monobrosse
  • Balayage humide simple
  • Décapage à sec ou par voie humide pour les surfaces thermoplastiques
  • Application d'émulsions pour rendre le sol plus résistant aux taches et imperméable

Certains hôpitaux et cliniques, quant à eux, utilisent déjà les huiles essentielles (HE) pour désinfecter leurs locaux. Ainsi, ils réduisent les infections nosocomiales et assainissent l'atmosphère de la pièce en les utilisant en diffusion atmosphérique.

Quelles sont les normes à respecter ?

Le nettoyage dans un cabinet médical doit être effectué selon des normes précises et en tenant compte des principes d'hygiène de base :

  • Le personnel chargé du nettoyage doit porter des vêtements adaptés à ses tâches et veiller à la propreté de ses vêtements ;
  • Selon les lieux qu'il visite ou les différentes surfaces qu'il nettoie,
  • Il doit se laver les mains plusieurs fois avec des gels désinfectants ;
  • Pour maintenir la propreté, ne portez que des gants à usage unique ;
  • Des lunettes de protection peuvent être requises ;
  • Utiliser l'équipement communautaire tel que le chariot de nettoyage (qui doit être nettoyé après chaque utilisation).
  • Généralement, le personnel doit suivre un ordre précis lors du nettoyage afin de s'assurer qu'il commence par les zones les moins contaminées et qu'il se dirige ensuite vers les zones plus contaminées par des virus ou des bactéries.

Voici une idée d'ordre à respecter au sein de chaque pièce :

  1. Le nettoyage traditionnel (dépoussiérage et balayage humide avec une serpillière ou un équipement équivalent)
  2. Suivi d'une désinfection (avec des détergents, des désinfectants ou même un produit détergent/désinfectant).
  3. Enfin, terminez par le bionettoyage (nettoyage à la vapeur avec des propriétés biocides).

Nettoyage en milieu médical, qui peut s'en charger ?

Plusieurs cas :

  • Un agent de nettoyage indépendant peut entretenir le cabinet d'un médecin généraliste tant que les services requis restent classiques, comme le nettoyage des sols, des meubles et des vitres.
  • Entreprises spécialisées en nettoyage d'organismes médicaux. En effet, elles utilisent les produits et les équipements adéquats tout en respectant le protocole requis.

Les entreprises de nettoyage choisies doivent toujours être disponibles et réactives pour assurer une excellente hygiène 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.