Avoir une armoire à pharmacie en entreprise

Publié : - Catégories : Conseils produits et Conseils santé

Indispensable à la sécurité des employés, l’armoire à pharmacie doit contenir du matériel et des produits de premiers soins qui peuvent être nécessaires en cas de blessure sur le lieu de travail. Le Code du travail stipule que le contenu de cette armoire doit être adapté aux types de risques inhérents à l’activité de l’entreprise. Quel matériel est indispensable et qu’est-ce qui ne peut pas figurer dans une armoire à pharmacie d’entreprise ? Médic affaires vous dit tout sur la gestion de l’armoire de premiers secours sur le lieu de travail, son contenu, ses responsables et son accès.

Que doit contenir une armoire à pharmacie d’entreprise ?

Bien que la notion de risque varie d’un secteur d’activités à un autre, un matériel de base peut être inclus dans toute pharmacie d’entreprise :

  • Une solution hydroalcoolique

  • Des gants jetables

  • Des compresses stériles

  • Du désinfectant

  • Des ampoules de sérum physiologique

  • Des bandages et pansements

  • Du sparadrap

  • Une paire de ciseaux

  • Une pince à épiler (pour les échardes notamment)

  • Des épingles à nourrice

  • Des pansements compressifs et mèches hémostatiques

  • Une couverture de survie

  • Des sacs pour les déchets médicaux

Armoire à pharmarcie

D’autres types de matériels peuvent être ajoutés en fonction des risques spécifiques à certaines entreprises. C’est le cas, par exemple, des solutions de rinçage pour les yeux lorsqu’il existe un risque de projection de produits chimiques. Les ateliers où sont utilisées des machines coupantes (ou outils coupants) peuvent également inclure à leur armoire à pharmacie des kits de récupération de membres sectionnés.

Depuis l’arrivée du Covid-9, il est par ailleurs recommandé d’intégrer une réserve de secours de masques FFP2.

Notez qu’une pharmacie d’entreprise ne peut pas contenir de médicaments, pour éviter toute erreur d’administration, prise de substances non tolérées, interaction ou surdosage. Des crèmes contre les contusions à base d’arnica peuvent néanmoins être prévues, de même que les crèmes contre les brûlures.

Comment gérer l’accès à l’armoire à pharmacie d’entreprise ?

Le Code du travail prévoit qu’un local de soin soit aménagé dans toute entreprise de plus de 500 salariés et dans tout établissement industriel de plus de 200 salariés. Dans les autres cas, il est obligatoire d’avoir une armoire à pharmacie. Celle-ci doit pouvoir être accessible par le personnel, et suffisamment visible pour que chacun sache où elle est située. L’armoire de premiers secours doit être elle-même pourvue d’une signalisation permettant de l’identifier comme telle. La meilleure solution consiste, lorsque cela a lieu, d’installer l’armoire à pharmacie au plus près des zones à risques (machines, outils, ateliers, etc.). L’armoire doit pouvoir être ouverte par un adulte même de petite taille. Il faudra veiller en revanche à ce qu’elle soit inatteignable par les enfants dans les établissements concernés par leur présence (établissements scolaires, crèches, accueils de loisirs, etc.).

Lorsque c’est possible, l’armoire à pharmacie devrait idéalement être utilisée en priorité par un personnel formé : infirmier ou infirmière, médecin du travail, employé SST (sauveteur secouriste du travail). Le registre de sécurité de l’entreprise stipule l’identité de la personne chargée du réapprovisionnement de l’armoire à pharmacie d’entreprise, et responsable de son contenu.