Quel matériel utiliser pour le transport pédiatrique?

Publié : - Catégories : Conseils produits et Conseils santé

Très spécifique, le transport médical des nourrissons et des enfants nécessite des équipements particuliers. Avec quelques éléments de législation, Médic Affaires rappelle quels systèmes et matériels d’urgence et de premiers secours sont essentiels au transport médical pédiatrique.

Quels types de prise en charge pour les enfants ?

Moins fréquent que le transport des patients adultes, celui des enfants, des nourrissons et des nouveau-nés peut faire l’objet de plusieurs types de prise en charge :

  • Le transport pour consultation, du domicile à une structure médicale
  • Les sorties thérapeutiques
  • Le transport d’urgence vers un établissement hospitalier
  • Le transfert inter-hospitalier, médicalisé ou para-médicalisé

Le matériel nécessaire au transport pédiatrique variera en fonction de l’urgence du transport et de sa durée, de la pathologie du jeune patient (traumatisme, détresse respiratoire, brûlure, hyperthermie, etc.) et de son âge. Il existe en effet du matériel spécifique pour les nouveau-nés (couveuse/incubateur), pour les nourrissons et pour les enfants jusqu’à 20 kg (systèmes de maintien dédiés ou de taille adaptée).

Les différents équipements pour le transport pédiatrique

module de transport pédiatriqueOn peut distinguer en premier lieu les systèmes de maintien et matériels de transport spécifiquement conçus pour les nouveau-nés et nourrissons : L’incubateur, dont l’utilisation nécessite une formation, est conçu pour les nouveau-nés et notamment les prématurés. L’équipement permet le maintien de l’enfant à une température fixe, ainsi que l’administration d’oxygène et l’utilisation de matériel de réanimation. L’unité pédiatrique consiste quant à elle en une couveuse d’appoint, de structure souple, qui ne possède pas de système de thermorégulation. Le nourrisson est maintenu par un système de fixation solidaire de l’unité, le tout étant attaché au brancard. Pour sécuriser le transport d’un nourrisson sur brancard, il existe également des harnais pédiatriques. Le transport du nourrisson peut également se faire en cosy, celui-ci étant fixé au brancard en mode semi-assis, pour davantage de maintien et de sécurité. Pour les enfants jusqu’à 20 kg, sont par ailleurs prévus des matériels de maintien, d’immobilisation et de transport similaires à ceux des adultes, mais de dimensions adaptées : le matelas d’immobilisation à dépression (MID) pédiatrique existe ainsi en différentes tailles pour la prise en charge des nourrissons et des enfants. La planche dorsale est enfin utilisée pour le maintien en position neutre de la colonne vertébrale et pour l’alignement des voies respiratoires. Des équipements de premiers secours sont enfin nécessaires pour le transport pédiatrique, notamment le matériel médical destiné à la prise des constantes (brassards et oxymètre de pouls), et le matériel de réanimation dans les transports d’urgence.

Quelle législation encadre le transport pédiatrique ?

Le transport des enfants, nourrissons et nouveau-nés est encadré par la circulaire DHOS/01 n°2005-67. Cette circulaire fixe les normes auxquelles doivent répondre les équipements de transport pédiatrique. Les équipements doivent être présents de manière permanente dans la cellule sanitaire des véhicules de secours et de transport médical, afin de pouvoir s’adapter facilement et rapidement au transport d’adultes ou d’enfants.